Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les remédiations cognitives

Les remédiations cognitives

Définition :

La remédiation cognitive est une méthode de prise en charge des troubles du développement. Elle vise à améliorer durablement le fonctionnement cognitif et le développement des instruments de l’intelligence chez l’enfant à savoir sa faculté de comprendre le monde pour mieux s’y ajuster. Les remédiations cognitives comme élément de soin repose sur l’idée qu’en aidant l’enfant à rendre plus intelligibles les mondes dans lesquels il évolue ( apprentissages, langage, émotions, idées, relations sociales ect…) nous l’aidons à s’adapter aux exigences et aux contraintes. Mais ces pratiques de soin ne s’adressent pas qu’aux enfants ainsi les adolescents et les adultes dont l’histoire de vie (influencée par des troubles pathologiques divers) a pu compromettre la maîtrise de certaines compétences cognitives. La remédiation cognitive vise à améliorer durablement l’adaptation globale, l’autonomie et le bien-être de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte -de plus en plus- chez les personnes âgées. La mise en place de la prise en charge par une remédiation cognitive nécessite une évaluation de départ afin de comprendre les zones et les compétences à travailler et les types d’aides qui peuvent être ainsi utiles. Un bilan est aussi prévu en fin du programme de remédiation cognitive.

Les remédiations cognitives enfants/adolescents/adultes

Les pratiques de remédiations cognitives:

PIFAM : Développer des stratégies pour faciliter les apprentissages – programme d’intervention sur les fonctions attentionnelles et métacognitives pour les enfants de 10 à 14 ans qui ont des difficultés d’attention ou d’organisation, bien que conçu pour les TDA/H, ce programme peut aussi aider les enfants ayant d’autres difficultés comme les TED, les DYS ect…Il se présente sous forme de 12 séances-ateliers ludiques avec des niveaux différents pour permettre aux enfants de développer des compétences pratiques et utiles à l’école (concentration, mémorisation), pour les devoirs (organisation, planification) et dans les relations sociales (impulsivité, respect des autres et de soi). L’objectif de ce programme vise donc à développer les compétences suivantes : le contrôle de l’impulsivité, la résistance à la distraction, la flexibilité mentale et l’imaginaire, les stratégies de mémorisation, la capacité de planifier son travail, l’organisation de son temps et de sa pensée, le respect de soi et des autres. L’enfant évolue aux travers de ces différents objectifs de séance en séance qui lui permettent une progression dans ses capacités et le développement de ses stratégies. A chaque fin de séance, l’enfant continue chez lui pour préparer la séance suivante en fonction des objectifs et des défis fixés. Les parents aussi sont sollicités à participer dans le soutien de leur enfant. Et un point de rencontre et d’échange est prévu en fin de séance avec la famille.

Le PIFAM est un outil de remédiation crée par le Dr Francine Lussier (neuropsychologue)de Montréal et qui a fondé le CENOP ET CRAN qui sont des centres d’évaluations et rééducations neuropsychologiques- Son livre clef « 100 IDEES pour mieux gérer les troubles de l’attention » avec ou sans hyperactivité et pour aider les parents les enfants et les enseignants. Formée au PIFAM par le Dr Francine Lussier.

COGNIBULLE : Cognibulle est une remédiation pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. Elle a la spécificité de se présenter sous forme de 10 ateliers vidéo de 10 niveaux différents. En effet la recherche a démontré que le support vidéo permet un exercice complet de la cognition, de l’analyse, de la prise de décision et du raisonnement. Cognibulle est une solution de remédiation pour prendre en charge les jeunes enfants présentant des difficultés d’apprentissage liées à des problèmes d’attention et ou des fonctions exécutives. Les 10 ateliers-séances interactifs et ludiques comprennent chacun 10 niveaux de difficultés croissantes. Les 10 ateliers sollicitent chacune des compétences et des performances cognitives différentes. En fonction des difficultés de l’enfant des ateliers sont choisis de manière spécifique- durant les séances le psychologue est amené à jouer avec l’enfant et de commenter verbalement les conduites de jeux de l’enfant. Cette interaction médiatisée par le jeu vidéo permet d’identifier concrètement les stratégies de l’enfant et de l’aider à en prendre conscience et à en développer des nouvelles : l’enfant ainsi améliore ses capacités métacognitives. En réalisant qu’il peut effectuer des tâches cognitives de plus en plus complexes, l’enfant prend confiance en ses capacités d’apprentissage et améliore son estime de soi. L’enfant prolonge chez lui le travail effectué en séance ce qui renforce l’efficacité de la remédiation et permet d’impliquer les parents dans le travail de soutien à leur enfant. Ces ateliers visent les troubles des apprentissages, les troubles neurologiques, les troubles de l’estime de soi, le désinvestissement scolaire et les troubles attentionnels. L’objectif visé est l’amélioration durable des capacités cognitives déficitaires chez l’enfant et de l’estime de soi. En fin de séance un temps d’échange est prévu avec les parents.
Référence cognibulle Benoit Virole et ECPA

COGMED : Programme de remédiation de la mémoire de travail.
Ce programme vise aussi bien l’enfant, l’adolescent et l’adulte. La mémoire de travail est essentielle pour de nombreuses tâches quotidiennes impliquant le raisonnement, la compréhension et l’apprentissage. Son déficit est identifié dans les troubles des difficultés scolaires ou d’apprentissages, les TDA/H et les séquelles de lésions ( AVC, traumatisme crânien ect…). Le programme COGMED combine donc l’apport des sciences cognitives et la technologie du jeu vidéo pour renforcer la mémoire de travail, améliorer l’attention et augmenter le contrôle de l’impulsivité.

Les indications de ce programme : troubles des apprentissages, impulsivité, troubles mnésiques consécutifs à des lésions cérébrales (AVC, traumatismes cérébraux…) Troubles psychiatriques et plaintes mnésiques d’adultes vieillissants, difficultés d’attention.

L’objectif : COGMED est une remédiation scientifiquement et cliniquement validée ( 50 recherches effectuées sur des groupes de patients, 110 en cours). Ce programme structuré, intensif et court permet une amélioration rapide des difficultés selon les cas. Trois programmes sont adaptés à l’âge pour une amélioration à long terme des performances dans la vie quotidienne comme se sentir capable de se concentrer longtemps sans avoir à être gêné par des éléments perturbateurs, de trouver plus facilement les mots, ne plus avoir besoin de tout noter, de moins perdre ses affaires, d’être moins impatient….

Référence COGMED 2012 Dr Klinberg du Karolinska institute www.cogmed.com/research-France ECPA

Ces trois types de remédiations cognitives sont proposées en fonctions des objectifs et des troubles pour chaque enfant, ou adulte en fonction des bilans d’évaluations qui vont permettre d’adapter les meilleures stratégies d’évolution et d’amélioration dans chacune des situations de la vie.

Parlez-en!

Si vous voulez en savoir plus sur Psychologue Nice, ou si vous avez une question spécifique sur vous-même, appelez-moi pour prendre rendez-vous ou envoyez un courriel à Psychologue Nice.